Quatre cambrioleurs sur cinque passent par la porte d’entrée pour commettre leurs méfaits. Réduire les risques de cambriolage dans son habitation passe ainsi inéluctablement par un renforcement de sa porte d’entrée par un blindage.

Encore faut-il que le blindage de la porte et son installation soient effectués dans les règles de l’art? Voici quelques recommandations pour guider le choix des futurs acquéreurs de portes blindées.

Blindage de la porte : des normes et des certifications

Pour pénétrer par effraction dans une habitation, les cambrioleurs utilisent des outils classiques comme le pied de biche. Plus la porte sera résistante à la fracturation manuelle et plus la tentative de cambriolage aura des chances d’avorter du fait de l’apparition de forces de l’ordre ou de voisins qui fera fuir les malfaiteurs. Si la porte est renforcée mécaniquement, la serrure devient alors son point le plus vulnérable. Aussi, les serrures de portes blindées doivent être suffisamment sophistiquées pour résister aux outils d’ouverture les plus traditionnels. En résistant de 5 à 15 minutes selon la qualité du blindage (codes A2P1 – 5 minutes, A2P2 -10 minutes et A2P3 – 15 minutes), les serrures de portes blindées ont des performances différentes. Le bloc porte blindé est également standardisé avec 4 niveaux de résistance: porte vitrée, BP1, BP2 et BP3.

Les solutions de blindage de porte

Les paramètres clés du blindage d’une porte sont l’encadrement métallique encastré dans la maçonnerie ainsi que la structure de la porte. Il est par ailleurs tout à fait possible et réalisable de disposer des tôles métalliques sur une porte en matériau quelconque pour la blinder.
Le blindage d’une porte ne doit pas faire oublier l’esthétisme de l’ensemble constitué par la porte qui est généralement en bois et par les éléments de blindage. Les autres fonctions de la porte blindée sont : d’assurer une bonne isolation thermique et acoustique, ainsi que la constitution d’une barrière anti-incendie résistant à un feu pendant une bonne dizaine de minutes.
Le blindage d’une porte revient de un à plusieurs milliers d’euros, pièces et main d’œuvre comprises. L’installation sera de préférence confiée à un professionnel.

Comment sécuriser sa maison avec une porte d’entrée

Le nombre de cambriolages a augmenté en 2013. On estime d’ailleurs que toutes le 90 secondes, une maison est cambriolée. Pour sécuriser votre maison, il est conseillé de renforcer sa porte d’entrée.

Il existe plusieurs techniques pour sécuriser votre porte d’entrée. En effet, vous pouvez opter pour une porte d’entrée blindée, équiper votre serrure pour une meilleure sécurité ou mettre en place dans votre maison un système de sécurité en domotique vous permettant de gardez un œil sur votre porte.

Retarder l’effraction avec la serrure

Il est courant de donner un grand coup sur le cylindre de la serrure pour forcer votre porte d’entrée. L’ouverture de la porte est par conséquent facilement réalisable avec un simple tournevis. Nous vous conseillons pour vous prémunir d’un cambriolage, d’opter pour une « serrure en applique » (la serrure est encastrée dans la porte) ou d’utiliser un garnissage de sécurité blindé autour de votre serrure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.