Etude thermique

Si vous envisagez démarrer votre projet de construction, vous avez sans doute entendu parler de la nécessité de réaliser au préalable une étude thermique. Il s’agit d’un bilan visant à s’assurer que votre bâtiment ne présente pas des risques du point de vue énergétique pour l’environnement. Pour ce faire, vous devez donc suivre une certaine démarche. Découvrez les étapes à suivre pour faire une étude thermique RT 2012.

Entrez en possession des plans cotés

Si vous souhaitez réaliser une étude thermique, vous devez tout d’abord entrer en possession des plans de projet. Il s’agit notamment du :

  • plan de chaque niveau ;
  • plan de masse avec orientation du projet ;
  • plan de coupe.

Cela dit, vous devez vous assurer que ces derniers sont bien cotés. Cela parce que la réglementation RT 2012 impose une surface de baies correspondant au moins au sixième de la surface habitable de votre maison. Elle exige également le calcul de la surface thermique au sens de la RT (SRT).

Pour ce faire, il est indispensable que toutes les dimensions d’objets soient mentionnées sur les plans de projet. Il est question ici de la largeur, de la longueur, de la hauteur et de la profondeur. Dès lors que vous disposez des plans cotés, vous pouvez passer à l’étape suivante.

Faites appel à un bureau d’étude

L’étape suivante consiste à faire appel à un bureau d’étude de bâtiment. Celui-ci se chargera de vous envoyer un technicien qualifié capable de faire l’étude thermique dans les règles de l’art. En réalité, il utilise la méthode de calcul certifiée par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB). Celle-ci prend en compte tous les critères exigés par la réglementation RT 2012. Il s’agit entre autres de :

  • matériaux de construction utilisés ;
  • état de la toiture ;
  • étanchéité des parois ;
  • typologie du sol ;
  • type de vitrage ;
  • orientation de l’habitation ;
  • inertie thermique de la bâtisse ;
  • différentes déperditions thermiques (chauffage, ventilation, etc) ;
  • apports produits par les occupants.

Toutefois, il convient de préciser qu’en fonction de votre projet, quelques modifications peuvent s’opérer au sujet de la méthode de bilan thermique. En effet, pour les constructions neuves, votre thermicien devra utiliser la technique TH-C-E. En revanche, pour des travaux de rénovation, la méthode TH-C-E ex est plus indiquée. C’est donc cette dernière qu’il adoptera.

Obtenez votre rapport d’étude thermique

>

Une fois le bilan thermique achevé, le bureau d’étude de bâtiment pour lequel vous avez opté se doit de vous fournir un rapport. Celui-ci oriente sur la performance énergétique de votre bâtiment. Tenant compte de la RT 2012, les valeurs des trois indicateurs calculés lors de l’étude thermique doivent vous être livrées. Il s’agit notamment du :

  • Bbio

Le Bbio (besoins bioclimatiques) de votre habitation est l’outil qui informe sur la performance et l’orientation de votre bâti.

  • Cep

En revanche, le Cep donne une idée sur la performance de vos différents systèmes (chauffage, ventilation, climatisation, etc).

  • Tic

Enfin, le Tic oriente sur le confort de votre habitation en été.

Dès lors que ces indicateurs sont inférieurs aux valeurs maximales fixées dans votre zone climatique, vous pouvez entrer en possession de votre attestation de prise en compte de la RT 2012. Il ne restera plus qu’à ajouter cette dernière à votre dossier pour obtenir votre permis de construire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.