Syndic

Le syndic d’un immeuble est mandaté par son syndicat comme interlocuteur principal auprès de ses locataires. Il s’assure de la bonne marche de l’immeuble dans son ensemble en lien étroit avec les copropriétaires, et ce au moyen d’assemblées. Il convient de distinguer un syndic professionnel ou non, bien que tous deux répondent aux mêmes exigences.

Le syndic, présentation et attributions

Le terme de syndic est familier à tout un chacun, pourtant en tant que locataire vous pouvez être étranger à ses fonctions. De quels pouvoirs dispose-t-il exactement, quels droits et obligations lui incombent ? Pour en savoir plus sur le syndic de copropriété, ci-après, vous trouverez des éléments de réponses concrets pour éclaircir ce rôle.

Les pouvoirs du syndic de copropriété

Il s’agit d’une institution qui représente et gère un immeuble auprès de ses locataires et propriétaires. Elle agit pour leurs comptes et dans leurs intérêts.
Avant d’envisager de devenir syndic de copropriété, il faut avant tout comprendre les différents volets de ses missions, à la fois financières et administratives.


D’une part, la gestion de l’entretien global du bâtiment, tel que les parties communes. Ainsi que des budgets de fonctionnement, parmi les plus courants, ravalement de façade ou réfection de la toiture.
D’autre part, elle assure l’organisation d’assemblées générales délibérantes entre copropriétaires. Enfin, le syndic de copropriété se doit de présenter des bilans annuels d’ordre budgétaire, ainsi que tout document nécessaire à d’éventuels travaux, aménagements ou améliorations de l’immeuble.

Droit et obligation du Syndic

Au regard de la loi du la loi du 10 juillet 1965, il est obligatoire d’avoir un syndic. Toutes copropriétés, nombre de lots confondus, s’agissant d’un bien personnel ou professionnel, est soumis à cette obligation.
Depuis 2014, le syndic doit souscrire à une assurance de copropriété afin de couvrir tout dégât ou dommage qui surviendrait dans une partie commune de l’immeuble. Outre cette assurance multirisque, qui assure la protection des sinistres, votre syndic doit aussi se couvrir au moyen d’une assurance responsabilité civile. Une assurance de copropriété peut être votée et révisée en assemblée générale.
De manière générale, le syndic s’emploie à faire appliquer le règlement de copropriété, et toutes décisions votées à la majorité en AG.

Être syndic d’un immeuble, démarches et qualifications

Si vous aspirez à vous investir davantage dans les problématiques de gestion d’un immeuble, renseignez-vous au préalable. Deux statuts distincts se présentent à vous, dont voici les spécificités.

Syndic professionnel

Vous avez souhaité en savoir plus sur le syndic de copropriété, sujet souvent confus, lorsque l’on ne sait pas qu’il existe deux statuts différents. En réalité, devenir syndic est à la portée de tous. Dans un contexte professionnel, pour être gestionnaire d’un immeuble collectif, il n’existe pas de diplôme en particulier. Différents parcours et cursus permettent toutefois de se former en droit, en gestion immobilière ou encore en comptabilité. Il vous faudra posséder une carte professionnelle délivrée par la CCI, pour exercer en votre nom ou au sein d’une société. Une expérience significative dans le domaine de la gestion immobilière est fortement requise.

Syndic non-professionnel

Dans un cadre non-professionnel, vous devez faire partie des locataires d’un ou plusieurs lots d’une résidence, afin de postuler pour devenir syndic de celle-ci. Sur la base du volontariat et du bénévolat vous remplissez chaque droit et obligation qui incombe au syndic de copropriété. Il est recommandé de souscrire une assurance responsabilité civile dans l’exercice de ce mandat.


Devenir syndic d’un immeuble nécessite donc de s’impliquer quotidiennement dans la gestion et l’entretien de celui-ci. C’est un métier règlementé mais cette fonction s’exerce également bénévolement, pourvu que l’on remplisse un rôle de conseiller et bienfaiteur en représentant sa copropriété. Les pouvoirs du syndic sont identiques que vous soyez un particulier ou un professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.